FANTÔMES Tous ghosteurs, tous ghostés ?

Web série pour smartphone (7 épisodes de 8 min) Diffusion sur Slash.Tv / France Télévisions 2020 Réalisation : Jérémy Bulté Production : Biscuit Production & France Télévisions avec le soutien du CNC et de la région Auvergne-Rhône Alpes Directeur de…

FANTÔMES Tous ghosteurs, tous ghostés ?

Source

0
(0)

Web série pour smartphone (7 épisodes de 8 min) Diffusion sur Slash.Tv / France Télévisions 2020
Réalisation : Jérémy Bulté
Production : Biscuit Production & France Télévisions avec le soutien du CNC et de la région Auvergne-Rhône Alpes
Directeur de production : Yannick Demaison & Alexis Magand
Chargé de production : Guylaine Macquart
Chef opérateur : Julien Delrieu
Son : Mix & Mouse

« Tu t’es déjà fait ghoster ? Tu pourrais nous raconter ? ». Anthony est en face de nous. Un jeune homme, la vingtaine décontractée. Dans la sobriété de son appartement, il lève le voile sur un versant intime de sa vie. Son histoire avec Asma, une jeune fille rencontrée à la sortie d’une boîte de nuit, qui après une relation épisodique, se termina par une disparition pure et simple. Anthony se livre. La surprise, l’incompréhension, l’indulgence aussi face à ce mode de rupture moderne. Et pour cause, il le pratique également..
Suite à son récit, notre objectif est clair : retrouver cette personne « disparue », ce fantôme numérique. Notre enjeu, qu’Asma apparaisse à la fin de l’épisode pour devenir le personnage central du second. Elle nous raconterait une expérience vécue et, comme pour Anthony, nous retrouverions son Ghosteur ! Le but. Créer une chaîne de relations, en 7 épisodes. Chaque personnage étant le Ghosté du suivant et le Ghosteur du précédent.

Léa, Anthony, Hugo, Asma, Mathis, Thomas. Ils ont donc en commun d’avoir un jour été bannis de la vie de quelqu’un sans comprendre pourquoi.. et réciproquement.
Leurs témoignages apparaissent comme autant de vérités personnelles. Mis en perspective grâce à la parole d’un sociologue, d’une psychologue et d’un philosophe, ils dressent ainsi le portrait d’une génération qui communique, sentimentalement ou professionnellement, avec d’autres codes, ceux de la culture post-internet.

0 / 5. 0