Gérard-François DUMONT : URBAIN RURAL, LA DESUETUDE DE NOTRE MODELE « CENTRE-PERIPHERIE »

Lors de cette conférence, le géographe, économiste et démographe français, Gérard-François Dumont (Paris-Sorbonne) revient sur le modèle territorial français « Centre et Périphérie ». Un modèle ou l’urbain domine le rural avec un lot de réglementations envahissant. Modèle qui lui paraît désuet…

Gérard-François DUMONT : URBAIN RURAL, LA DESUETUDE DE NOTRE MODELE "CENTRE-PERIPHERIE"

Source

0
(0)

Lors de cette conférence, le géographe, économiste et démographe français, Gérard-François Dumont (Paris-Sorbonne) revient sur le modèle territorial français « Centre et Périphérie ». Un modèle ou l’urbain domine le rural avec un lot de réglementations envahissant. Modèle qui lui paraît désuet surtout face à une globalisation qui a changé le Monde et dont les flux économiques et sociaux ignorent ces questions de territoires centres ou périphériques.

Rappelant que ce modèle d’économie urbaine français date du 18ème siècle, il en précise d’ailleurs toutes les étapes jusqu’à aujourd’hui. Il insiste surtout sur le fait que le socle contemporain de ce modèle se réfère surtout à l’Insee dont les bases statistiques sont en inadéquation avec la réalité. Gérard-François Dumont énumère toutes les contradictions dont celle-ci : selon l’Insee 77 % des Français vivraient en milieu urbain, selon Eurostat (statistique européenne appliquée à tous les membres de l’UE) seuls 41,7 % des français vivraient en zone urbaine. Il insiste également sur nos errements concernant la qualification de nos institutions territoriales : des métropoles hors sol qui seraient le cœur de l’effet emploi sur le territoire alors même que c’est le contraire et des inter-communes, dont il rappelle le retrait démocratique local, qui se retrouvent « plombées » par l’administratif alors que leur rôle positif serait d’avoir des marges de manœuvres innovantes. Concernant les régions, elles ont été agrandies en considérant que « big serait beautiful » alors qu’il n’y a aucune corrélation entre taille et attractivité. Il insiste également sur le fait qu’au jacobinisme national français s’ajoute aujourd’hui un jacobinisme régional.

(1) Conférence réalisée le 16 novembre 2016 dans le cadre de l’école chercheurs PSDR4 de l’INRA à Aspet (Haute-Garonne).

Professeur à l’université Paris-IV-Sorbonne, Gérard-François Dumont enseigne à l’Institut de géographie et d’aménagement et dirige la revue Population & Avenir (www.population-demographie.org/revue03.htm). Il publie ou donne des conférences sur tous les aspects de la géographie humaine, en croisant le plus souvent ses travaux avec la géodémographie, installant notamment une discipline nouvelle qu’il appelle la « démographie politique » dont l’une des composantes est la géopolitique des populations.

Gérard-François Dumont : derniers ouvrages parus :

– Géopolitique de l’Europe (avec Pierre Verluise), Paris, PUF, 2016, 2e édition entièrement mise à jour
– Diagnostic et gouvernance des territoires, Paris, Armand Colin, 2013.
– Dictionnaire de géopolitique et de géoéconomie » (dir. P. Gauchon), Coll. Major, Paris, PUF, avril 2011.
– Géographie urbaine de l’exclusion, Paris, L’Harmattan, 2011.
– La France en villes, Paris, Sedes, 2010.
– Doit-on contrôler l’immigration ? avec Hervé Le Bras, Prométhée, coll. Pour ou contre ?, Bordeaux, 2009
– Populations et territoires de France en 2030. Le scénario d’un futur choisi, Paris, L’Harmattan, 2008.

Sans oublier le célèbre ouvrage « La France ridée », qu’il a dirigé avec la collaboration d’Alfred Sauvy, de Jean Legrand et Pierre Chaunu, Paris, Hachette littératures, 1986.

On peut retrouver articles et références bibliographiques de Gérard-François Dumont aux adresses Web :

http://www.cairn.info/revue-population-et-avenir.htm

http://halshs.archives-ouvertes.fr/aut/Gerard-Francois+Dumont

0 / 5. 0

Laisser un commentaire