Les Vivants

Au plateau, sept corps féminins, venus de cultures différentes, entrent en communication, en communion même. Les Vivants rend hommage à la ténacité de ces danseuses africaines qui ont choisi de poursuivre cette voie professionnelle coûte que coûte. Montée avec les…

Les Vivants

Source

0
(0)

Au plateau, sept corps féminins, venus de cultures différentes, entrent en communication, en communion même. Les Vivants rend hommage à la ténacité de ces danseuses africaines qui ont choisi de poursuivre cette voie professionnelle coûte que coûte.

Montée avec les participantes 2018, et composée avec le regard du chorégraphe Lacina Coulibaly, Les Vivants propage aussi un propos plus universel : celui de croire, par-delà les frontières, à la force d’un engagement dans la création, dans une danse qui rapprocherait malgré les murs qui se dressent malheureusement de plus en plus haut. Opposition au repli identitaire, cette pièce déploie les moyens de trouver un langage commun. Et en ces temps de réveil de la parole féminine, ces Vivants.es affirment aussi la présence des femmes dans le processus de création, ici et ailleurs, sans qu’il ne soit plus possible de les ignorer.

Durée • 60 mn
Conception et Chorégraphie • Lacina COULIBALY, Bienvenue Bazié et Auguste Ouédraogo
Interprétation • Mariam Traoré, Esther Tarbangdo, Andréa Sémo, Korotimi Barro, Salamata Kobré, Lenou Vernay, Lou Véronique.
Création lumière • Fabrice Barbotin
Scénographie • Sada Dao (Atelier Andaeré)
Chargée de Production et d’administration • Gaëlle Mège
Production • Wa Tid Saou / Cie Auguste-Bienvenue.
Soutiens • Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine, L’institut Français + Mairie de Bordeaux, BBDA, Bureau Burkinabé des droits d’auteurs, Ville de Bordeaux – Fond d’aide à la création, OIF, Organisation International de la Francophonie
Aide à la résidence • OARA, Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil en résidence / soutien logistique • La Termitière – CDC de Ouagadougou, Le Glob Théâtre, Bordeaux

0 / 5. 0