teaser#3 BIG SISTERS (2020)

« Nous dansons, car après tout c’est ce pour quoi nous nous battons : pour que continuent, pour que l’emportent, cette vie, ces corps, ces seins, ces ventres, cette odeur de la chair, cette joie, cette liberté. » Starhawk, Rêver…

teaser#3 BIG SISTERS (2020)

Source

0
(0)

« Nous dansons, car après tout c’est ce pour quoi nous nous battons : pour que continuent, pour que l’emportent, cette vie, ces corps, ces seins, ces ventres, cette odeur de la chair, cette joie, cette liberté. »
Starhawk, Rêver l’obscur

Après Affordable Solution for Better Living, drame domestique dans lequel un individu fabrique son identité masculine en construisant une étagère Ikéa, Steven Michel et Théo Mercier poursuivent leur exploration du biopouvoir avec BIG SISTERS, une pièce pensée et conçue avec quatre danseuses âgées de 23 à 65 ans, Laura Belgrano, Lili Buvat, Marie de Corte et Mimi Wascher.

Imaginé à la manière d’un film expérimental et prenant appui sur Les Guérillères, l’épopée utopique de Monique Wittig, BIG SISTERS se déploie comme une fresque cinématographique et kaléidoscopique sur la femme et ses représentations, alternant de manière fractale entre autoportraits et portraits mis en scène, science-fiction et reconstitutions historiques. A la fois fantômes, vaisseaux, capitaines, missiles et planètes, les corps des quatre sœurs sont des capsules à voyager dans les temps, mettant en lumière la chorégraphie complexe des regards, des fantasmes et des projections qui sont en jeu dans la mise en scène des corps féminins, corps-combats d’une guerre de libération millénaire.

Sous les lunes d’un grand sabbat, dans les forêts humides ou dans les circonvolutions de la mémoire, BIG SISTERS oscille entre bataille sanglante, rituel festif et célébration jouissive de l’énergie vitale, invitant chacun et chacune à prendre conscience de son pouvoir et à le mettre en œuvre.

Conception, chorégraphie et scénographie / Steven Michel et Théo Mercier

Avec / Laura Belgrano, Lili Buvat, Marie De Corte & Mimi Wascher

Texte / Extraits de “Les Guérillères”, de Monique Wittig (Éditions de Minuit, 1969) et autres prélèvements

Collaboration artistique / Jonathan Drillet

Création sonore / Pierre Desprats

Création lumières / Éric Soyer

Création vidéo / Thomas James

Costumes / Valérie Hellebaut

Production / Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings

Coproduction / Bonlieu Scène nationale Annecy, Maison de la Culture d’Amiens, C-TAKT, platform transdisciplinair talent, Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais, Genève, La Soufflerie – Rezé

La diffusion du spectacle est assurée par ART HAPPENS et Nanterre-Amandiers, centre dramatique national

Avec le soutien de / La Région Ile-de-France, Forum Culturel Autrichien, La Ménagerie de Verre (accueil en résidence), apap – Performing Europe 2020, cofinancé par le programme Europe créative de l’Union européenne, PEPS Plateforme Européenne de Production Scénique Annecy-Chambéry-Genève-Lausanne dans le cadre du programme Européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020, la SPEDIDAM (société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées)

0 / 5. 0